frame;

R2D2, le retour!

Le projet R2D2 vésubien avance!

Pour les deux ou trois fans de Star wars qui suivent le feuilleton, voici l'avancée des travaux:

dscn0679-1.jpgLes jambes progressent, les tas de petites pièces qui ne servent qu'à enquiquiner les modélistes se font les unes après les autres!

dscn0680-1.jpgDétail du mécanisme de rotation du dôme: un moteur d'essuie-glace. Le roulement vient d'un micro-ondes.

dscn0681-1.jpgLa pièce de jonction entre la jambe et le corps est faite en tôle inox et couches de contre-plaqué.

dscn0682-1.jpgSur cette photo un oeil très entrainé pourra reconnaitre de futurs "booster covers", les pièces bleues sur le côté des jambes de R2. Dans la nouvelle trilogie ces pièces s'ouvrent pour laisser sortir les réacteurs permettant au droïd de s'élever dans les airs. Souvent dans les constructions amateurs ils sont réalisés en bois, MDF, ou achetés en résine. Ici ils sont réalisés en styrène... surtout ne faites pas comme moi, il y a près de vingt pièces à découper et coller sur chaque booster cover!

Vite! Plus que six mois avant "Génération star wars" à Cusset!

Bébé R2D2 grandit

Voici l'antre... l'atelier de construction de R2. Le squelette ou "frame" est en bois et polystyrène.

dscn0500.jpg

Les plans de cette structure on été trouvés sur internet. La cage de bois (contre-plaqué de 12mm) est emboitée et collée, les surfaces en polystyrène (comacel) sont vissées et collées au ruban double-face.

dscn0499.jpgUne des étapes les plus laborieuses est d'assembler quantités de feuilles A4 pour reconstituer les plans à l'échelle 1!

J'ai testé, le squelette de R2D2 est assez solide pour servir de tabouret... mais ce serait du gâchis, non?

Rendez-vous au prochain épisode!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site